Magazine féminin

Une chambre d'enfant feng shui

Dans une chambre d’enfant, lorsqu’on arrive à faire en sorte de favoriser sa créativité, sa scolarité et son sommeil, l’on peut dire que l’on a fait une réussite. Le feng shui, un art chinois ancien de gestion de l’espace, a quelques principes précis sur l’emplacement du lit enfant, bureau, tapis, autres objets essentielle pour aménager la chambre de votre enfant dans ce sens. En effet, il permet une circulation optimale du chi apportant à un espace, équilibre et harmonie, grâce à une manière de rangement particulier du mobilier et des objets. Ci-après quelques techniques pour arriver à ce résultat :

En faire une pièce de jeux

Selon la loi du tao, la joie et la créativité sont sources de grande énergie, et que les enfants ont naturellement ces caractères. Pour les stimuler, il serait bien que votre enfant dispose d’un espace où il pourra librement laisser un peu de désordre sans pour autant faire la pagaille. Délimité, un grand tapis ou une niche formée par une mezzanine est parfait. Ranger ses jouets à un endroit qu’il peut atteindre facilement sans qu’il ait à demander l’assistance d’un adulte, freinant ainsi sa spontanéité. Eviter les télévisions, les ordinateurs plutôt hypnotisant et opter pour les consoles de jeu de poche. Une bonne luminosité stimule la créativité.

Il arrive que la vitalité de votre enfant soit un peu affectée, sa joie et son envie de jouer diminue. Restez calme, et pensez à rétablir le flux du « souffle du dragon » ou le chi, qui, circulant mal, peut en être la cause. Pour cela, Nathalie Mérigout propose « Il suffit de laisser à l’enfant la possibilité de réorganiser lui-même son espace et d’opérer de micro changements ». Ainsi, un ou plusieurs rangements, en cube ou sur roulettes, devraient l’aider à reprendre la forme. Mais encore mieux, il est bon de mettre dans sa chambre des objets en forme de ronds car, selon les chinois, de nature « métal », la créativité est reliée aux forme ovoïdes, empreintes d’amusements.

Chambre d’étude

La plupart du temps, la chambre d’enfant sert autant à se coucher qu’à étudier. Il est pourtant difficile de garder assis un enfant. Le feng shui conseille d’être vigilant aux moindres énergies perturbatrices (constatés selon la vue). Ainsi mettez son bureau dos au mur loin de la porte et de la fenêtre où le chi est trop rapide. Utilisez une chaise à dossier pour le tenir à l’aise et éviter la fatigue. Faites en sorte que la porte se situe dans son angle de vue pour qu’il se sente en confiance dans ses actions et n’aient pas peur de se faire surprendre. En feng shui, il y a la zone « éducation connaissance » permettant de développer de meilleures aptitudes pour apprendre. Installez une bibliothèque enfant adéquat dans la partie nord-est de la chambre.

Chambre de paix

Il n’est pas recommandé de placer les lits sous les fenêtres car ils génèrent l’insécurité et le chi naturel du corps a tendance à s’échapper par cette ouverture. L’emplacement du lit est meilleur la tête contre le mur, et éviter une partie où le toit est trop proche du lit. La couleur bleu, à côté du lit, relié à la nature « eau », donne le sommeil. Sans oublier, les couleurs des murs,

Harmoniser le chi

En effet, le chi désigne « énergie vitale », subtil et fluctue dans toute chose. Le feng shui, littéralement « le vent et l’eau » harmonise le chi d’un lieu de manière à ressortir bien-être et prospérité de ses occupants. C’est comme cela que l’énergie qui se trouve dans toutes choses selon son emplacement favorise une harmonie .Par exemple, une photo de votre enfant, dans une activité qu’il aime génère une énergie positive et favorise sa vitalité. Mais surtout pas de photos de lui bébé dans la chambre ; cela peut refréner son évolution.

Laissez votre commentaire à propos de cet article