Magazine féminin
Publié le - 471 vues -

De plus en plus de femmes à la tête des SAS

Si autrefois, il était rare que l’on trouve une femme à la tête d’une société, actuellement ce n’est plus le cas. De plus en plus de femmes sont placées à la tête des SAS. Dans le monde des affaires, il n’y as pas de discrimination sexuelle du genre un homme serait mieux pour tenir une telle fonction ou une femme ne peut pas assurer une telle ou telle fonction. En effet, dans ce milieu, ce qui compte le plus c’est d’abord la compétence et la volonté, viennent ensuite les moyens et les possibilités. Par ailleurs, l’éducation est faire pour tous. Aussi, tant qu’une femme maitrise un domaine ou l’a même étudiée plus profondément, elle peut créer sa propre société et en faire profiter aux autres. Néanmoins, comme tout le monde, si vous envisagez de créer une SAS, renseignez-vous d’abord sur les conditions et règlementations et voyez si elles vous conviennent.

Réussir sa création de SAS avec un formaliste

La création d’une SAS est devenue un phénomène assez fréquent. En le comparant aux autres statuts d’entreprise, on peut y constater de nombreux avantages tels que le coût de la création et la simplicité de la constitution. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, on rencontre de plus en plus de jeunes chefs d’entreprise parmi lesquelles on voit de plus en plus de femme. Si vous envisagez de vous lancer dans une creation sas, il y a au moins 8 étapes essentielles pour aboutir à votre projet. Avec les différents devoirs d’une femme, d’un côté il peut y avoir la famille, l’entretien de la maison ou même les soins de bien-être etc. et d’un autre côté la vie professionnelle; vous pouvez avoir du mal à cerner chaque étape de la création. Dans ce cas, vous pouvez travailler avec un formaliste qui intervient dès la rédaction du statut jusqu’à la réalisation de chaque procédure telle que l’immatriculation de l’entreprise. Alors n’hésitez pas à consulter une agence

Laissez votre commentaire à propos de cet article