Magazine féminin
Publié le - 603 vues -

Et pourquoi pas se détendre et partir en République Dominicaine ?

La République dominicaine est une destination incontournable, voire la meilleure dans les Caraibes. Pourquoi ? Le choix de ce pays s'explique par le fait qu'il possède plusieurs coins paradisiaques pour se détendre. Découvrez la République dominicaine et ses attraits touristiques pour vous convaincre à y aller.

Des coins de paradis pour tous !

Le pays possède une multitude de coins paradisiaques à prix abordable, faisant de lui une destination de choix des Européens et des Américains. La majorité des hôtels et des hébergements optent pour les offres all inclusives, ce qui est parfaitement adapté pour les familles avec enfants ou bébés. Le pays possède des plages classées parmi les plus belles du monde, avec des hôtels étoilés, dans un climat ensoleillé toute l'année d'où une mer chaude en permanence. De plus, vous pouvez découvrir via des promenades des sites naturels préservés, gardés jalousement par les dominicains pour garder son authenticité. Dans ces sites, le paysage et la nature restent inchangés durant des millénaires. En matière de séjours, le système all inclusive fait de la République dominicaine le moins cher comprenant vol, hébergements et repas de qualité avec des buffets. C'est l'endroit idéal pour se détendre, se déstresser et passer de vacances farniente sous le soleil dans les plages de sable fin.

Un pays pour les baroudeurs

Si vous aimez les aventures, vous serez comblé en République dominicaine avec ses sites protégés et parcs nationaux. Vous pouvez découvrir le charme du pays autrement en visitant les grottes et les cascades. De même pour les mangroves, les randonnées vers le pic de Duarte, mais aussi le parc sous-marin de La Caleta. Dans les villages, vous pouvez gouter et découvrir aux cultures locales avec les influences africaines et espagnoles, le tout dans une ambiance tropicale. Pour + d'infos, visitez le site et vous aurez tous les renseignements nécessaires.

Laissez votre commentaire à propos de cet article